LES EAUX DE VIE BLANCHESLES LIQUEURS ET APÉRITIFSLES EAUX DE VIE VIEILLIESLES PRIMEURS ET PRÉFINANCEMENT EN COURSLES ANCIENS PRODUITSLES FICHES TECHNIQUES

LES EAUX DE VIE BLANCHES

OEDB50 – Esprit de bière

40° – 50 cl – Médaille d’Argent au Concours International de Lyon 2018

Description : Il s’agit d’une eau-de-vie de bières artisanales, distillée deux fois à la méthode cognacaise. Les bières sont toutes brassées localement, pour une partie en bio. Elles sont issues de bières non commercialisables en l’état (trop de mousse, pas assez d’alcool…).

Arômes : L’aromatique se situe entre une eau de vie de malt blanche, un gin et une eau de vie de fruit. Fruité : pamplemousse, agrumes. Epices : houblon (sans l’amertume). Céréales : malts.

Commentaires : A déguster en remplacement d’un gin, sec ou en cocktail.

OEDI50 – Embrassez des inconnus

43° – 50 cl

Description : Toutes l’histoire de cette eau de vie de crachoirs de vins naturels est à lire ici.. Les crachoirs ont été doublement distillés pour produire une eau de vie de vins de style grappa.

Commentaires : n’ayez pas peur, laissez-vous surprendre 🙂

ORHB50 – Rhum blanc bio

45° – 50 cl et 75 cl

Description : Ce rhum est produit à partir de mélasse de canne à sucre bio, importée de Thaïlande. Cette mélasse est fermentée avec de la vinasse de la distillation de rhum précédente puis double-distillée à la distillerie. Cette méthode lui confère de « grands arômes ».

Arômes : Fruits : banane verte, banane mûre, un peu de poire et d’artichaut, pruneaux. Epices : réglisse, cacao, café, canne à sucre. Nez : fraîcheur et force des arômes prononcés, sucre pressé. Bouche: sensation assez pâtissière avec du chocolat, puis du vernis et du bois, retour d’eau de vie de poire calmée par des épices.

Note au consommateur : Ce rhum n’est pas une « liqueur de rhum » obtenu avec des ajouts de sucres (6 à 40g de sucre par litre sur certaines marques célèbres), de glycérine, d’arôme de vanille, etc… pour l’adoucir et le vieillir prématurément. Il est seulement réduit à l’eau de 70% à 45% avant la mise en bouteille… aucune modification du produit distillé n’est effectué pour le rendre appétant.

Note de dégustation du rhum blanc
NICOLAS GUEHO – CŒUR DE CHAUFFE

Au nez, c’est avec surprise que l’on retrouve un rhum assagi et apaisé. On est ensuite cueilli par une canne très ronde, comme dans une eau-de-vie de canne teintée d’artichaut ou de châtaigne à la vapeur. Le boisé est traité de façon très douce, avec du chocolat au lait, du caramel au beurre et une sensation vraiment très ronde et épaisse, voire crémeuse. On retrouve d’ailleurs le côte lactique qui évoque maintenant franchement le fromage. La charcuterie au poivre et aux herbes est cette fois ci moins en avant, mais on retrouve sans peine ce point de repère qui faisait l’identité du rhum blanc. En tout cas quelque chose de très animal flotte toujours dans l’air.

Avec un peu d’aération, le boisé fait son office, il pigmente et pimente le rhum de diverses épices et aspirations végétales. Cette robe plus éclatante habille et donne un coup de dynamisme à un corps épais et velouté à la structure massive et tendre. Le temps donne de plus en plus de classe et de distinction au rhum, on prend plaisir à le voir évoluer, sans savoir où et quand cela s’arrêtera. Plus pimpant que jamais, il s’offre un vent de fraîcheur légèrement mentholée et teintée d’épices végétales, d’anis et de réglisse. On penche doucement mais sûrement vers un profil Jamaïcain à la Worthy Park, ce qui est assez incroyable. Le rhum est doux et moelleux, la consistance et les arômes oscillent entre la pâte d’amande et la banane bien charnue et très mûre, même le noyau de cerise et la résine de pin sont de la partie. Incroyable vous disais-je !

L’attaque en bouche est ronde et suave, le côté gras du rhum lui assure une entrée sans fracas. La complexité est palpable, ainsi que la concentration, malgré une réduction sensible. Et l’on démarre une grande série de saveurs gourmandes : le boisé délivre des notes épicées, végétales, suivies par des arômes plus fidèles au distillat, médicinaux et réglissés. Le cœur crémeux et débordant d’arômes ressemble ici à un caramel au beurre et à la crème fermière. Les fruits mûrs font ensuite leur apparition, avec des fruits noirs un peu tanniques, du coing, de la pomme rustique. Puis on va jusqu’à chatouiller les fruits confits et secs avec un peu de pruneau et d’abricot. La réglisse et le curry semblent avoir été là depuis le début, ils ont lié tous les autres arômes entre eux et assuré les transitions.

En finale, on a de nouveau la surprise de croiser un rhum façon Guadeloupéenne, avec du poivre, de la canne, un zeste de citron vert et une teinte résineuse et médicinale. On a même l’occasion de bien prendre notre temps en sa compagnie.

LES LIQUEURS ET APÉRITIFS

OCAR50 – Caryopse

Mistelle de malts d’orge et de seigle

25° – 50 cl – en stock

Description : Il s’agit de la première boisson à base de malt muté de France (et d’Europe ?), donc une mistelle de malts. Le principe est de mélanger une base de moût de malts avant fermentation avec de l’alcool de malt pour couper la fermentation et garder les sucres naturels de la boisson. Le pineau, le pommeau, le floc de Cascogne sont des mistelles. Son nom Caryopse est le nom en botanique des fruits des graminées… c’est à dire une graine.

Arômes : Au nez, on retrouve tous les arômes des malts, avec des notes de céréales, de caramel, et de pruneaux. Au goût, une légère amertume issu des malts arrive vers la fin. Cette boisson est sans sucres ajoutés. Tous les sucres présents sont ceux du moût de malt. Elle est légèrement moins sucrée que des liqueurs.

Consommation : Frais, seul, en apéritif ou en cocktail avec 1/3 de caryopse, 2/3 de tonic et quelques gouttes de jus de citron.

LES EAUX DE VIE VIEILLIES

ORHA50 – Rhum Humble ambré bio

45° – 50 cl et 75 clMédaille de Bronze au Congrès International du Rhum de Madrid 2018

Description : Le rhum blanc a été affiné quelques semaines dans des futs de 50 litres d’acacia, pour obtenir un côté boisé et vanillé. Rhum sans sucres ajoutés, ni additifs.

Arômes : Au Nez : végétal,herbacé,alcool puissant,arômes de pruneaux cuit, poire, léger piment doux, vanille. En Bouche : note de tabac blond, bois précieux, fumé et tanins. Finale : longue et puissante, agréable sensation de fruits sec….

Note au consommateur : Ce rhum n’est pas une « liqueur de rhum » obtenu avec des ajouts de sucres (6 à 40g de sucre par litre sur certaines marques célèbres), de glycérine, d’arôme de vanille, etc… pour l’adoucir et le vieillir prématurément. Il est seulement réduit à l’eau de 70% à 45% avant la mise en bouteille… aucune modification du produit distillé n’est effectué pour le rendre appétant.

Note de dégustation du rhum humble ambré
ALEXANDRE MAT – MASTERS OF RHUM

« Si je vous dis mélasse Bio thaïlandaise rapatriée en France à Valence dans la Drome!!! Forcément cela ne vous parle pas plus que ça…Moi non plus bien sur, mais voila j ai testé ce rhum ambré, il m’ arrive encore d’être agréablement surpris!!!! Le distillat ce fait en double distillation cognacaise, en sortie Alambic il est un peu supérieur a 70% il est réduit ensuite à 45%… Nous y voila, prenons le temps :

Au Nez : végétal,herbacé,alcool puissant,arômes de pruneaux cuit, poire, léger piment doux. En Bouche : note de tabac blond, bois précieux. Finale : longue et puissante, agréable sensation de fruits sec….

Toute la richesse de la canne thaïlandaise, ce gout au palais est incomparable, typique de ce pays. Nous sommes sur une mélasse distillée à la maison à Valence exactement 26000 en est le département. Insolite et très surprenant, une vraie réussite a combler les palais les plus délicats.. Tiré en série limité …

Si vous passez dans le coin, arrêtez vous un moment, Baptiste François se fera une joie de vous faire découvrir son petit paradis… Il existe aussi un blanc,plus charnu pour ceux qui ne jurent que par les blancs purs de tradition… Vous préférez le gin ou la vodka, pas de problème, tout est distillé sur place avec patience et respect des produits riche en gout et naturel..

Chapeau il n’en faut pas plus !! »

ORHA5070 – Rhum Brut de fût Bio

70° – 50 cl

Description : Le rhum blanc a été affiné quelques semaines dans des futs de 50 litres d’acacia, pour obtenir un côté boisé et vanillé. Rhum sans sucres ajoutés, ni additifs. Il a été mis en bouteille sans filtration ni réduction juste après sortie du fût.

Arômes : Au Nez : végétal,herbacé,alcool puissant,arômes de pruneaux cuit, poire, léger piment doux, vanille. En Bouche : note de tabac blond, bois précieux, fumé et tanins. Finale : longue et puissante, agréable sensation de fruits sec….

Note au consommateur : pour se faire plaisir avec une base brute. A consommer sec ou en cocktail.

Vidéo de présentation de ce rhum

OEDM50 – Esprit de malts 6 mois Bio BRUT DE FUT

58,6° – 50 cl – série limitée à 200 bouteilles

Description : Il s’agit d’un vieillissement de 6 mois d’une eau de vie de malts bio (80% orge et 20 seigle) en fût de chêne. N’ayant pas 3 ans, ce n’est pas un whisky… mais il en a tout le caractère.
Embouteillage en brut de fût, c’est à dire à 58,6% et 200 bouteilles seulement pour le millésime 2018.

LES PRIMEURS ET PRÉFINANCEMENT EN COURS

OWSO50 – Simple d’O’ Whisky Bio

Série limitée 190b 25/08/2020

40° – 50 cl

Description : Ce whisky est produit à partir de l’eau de vie de malts bio. Il est vieilli au moins 3 ans en fûts de chênes français, neufs pour les deux premières années. Il s’agit donc d’une prévente avec remplissage des bouteilles à partir du 25 août 2020.

LES ANCIENS PRODUITS

OGIN5O – London Dry

40° – 50 cl

Description : Ce spiritueux fabriqué par une macération d’épices (genièvre, poivre et clou de girofle) dans une eau de vie de malt bio et local (Malteurs Echos). Cette macération est ensuite distillée une troisième fois avec les épices pour extraire le maximum d’arômes. Il s’agit donc d’un London Dry Gin.

Arômes : Fruits : pamplemousse, amandes – Épices : noix de muscade, genièvre, poivre, clou de girofle, citronelle, persil, notes d’agrumes – Céréales : grain toasté

Commentaires : « Riche, profond et doté d’une grande longueur en bouche, ce gin nous a séduit de part son profil épicé, empyreumatique (grain toasté) et fruité (pamplemousse). » Le Whisky français

Note au consommateur : ce n’est pas un vrai gin, car au niveau de la règlementation européenne (règlement 110-2008) les Gins, Vodkas, Bitters, Pastis… et quelques autres alcools doivent être fabriqués seulement avec de l’alcool éthylique d’origine agricole soit de l’alcool pur à 96%. Cet alcool ne peut être produit que par des « raffineries » et non en alambic traditionnel.

TELECHARGEZ LES FICHES TECHNIQUES DES PRODUITS

LIEN DROPBOX

Si vous avez besoin de précisions, nous restons à votre disposition.